photo of Maria João Pires, piano
Maria João Pires, piano
photo of C. Baume-Sanglard, piano
C. Baume-Sanglard, piano
photo of David Bismuth, piano
David Bismuth, piano
photo of Alexandra Conunova, violon
Alexandra Conunova, violon

Piano à Saint-Ursanne (concert complet)
Friday 10 August 2012
, 20h30
Collégiale, St-Ursanne
La Nuit du concerto

Maria João Pires piano
Christiane Baume-Sanglard piano
David Bismuth piano
Alexandra Conunova violon

PROGRAMME

Wolfgang Amadeus Mozart
Concerto n° 12 pour piano et orchestre en La majeur KV 414

Félix Mendelssohn
Concerto pour piano, violon et cordes en ré mineur

Anton Dvořák
Sérénade pour cordes
en Mi majeur op. 22

Frédéric Chopin
Concerto n° 2 pour piano et orchestre en fa mineur op. 21

A propos de:

Maria João Pires, piano

photo of Maria João Pires, piano

Née à Lisbonne en 1944, Maria João Pires s'est produite en public dès l'âge de 5 ans, tout en poursuivant une formation très complète, incluant la composition, la théorie et l'histoire de la musique. Très vite reconnue comme une mozartienne hors pair (on lui doit notamment des dizaines de ses concertos chez Erato et l'intégrale de ses sonates pour piano seul chez DGG), elle se passionne également pour Bach, Schubert, Schumann, Chopin et Beethoven (avec récemment au disque et à la scène l'intégrale des sonates pour violon et piano avec son complice de longue date Augustin Dumay). Alternant le récital aux quatre coins du monde et les périodes où elle se retire volontairement de la scène afin d'approfondir ses interprétations et son répertoire, chacune de ses apparitions reste un "grand moment" d'émotion.

Après plusieurs années de silence discographique, Maria João Pires, la très grande pianiste Portugaise revient avec un album consacré à Chopin.

Un véritable événement pour le public français qui attendait avec impatience le retour de cette pianiste tant aimée pour ses interprétations exceptionnelles de la musique de Chopin.

Christiane Baume-Sanglard, piano

photo of Christiane Baume-Sanglard, piano

Christiane Baume-Sanglard est sollicitée pour accompagner de nombreux instrumentistes, chanteurs et orchestres. Elle se produit régulièrement en duo de piano(s) avec Gérard Wyss et avec le clarinettiste Frédéric Rapin ; elle collabore également avec le Quintette à cordes de l’Orchestre philharmonique de Berlin. Sa personnalité musicale affirmée fait d’elle une soliste appelée à jouer dans de nombreux pays. A l’origine de créations d’œuvres contemporaines, l’artiste sait rendre aux compositeurs qu’elle interprète l’authentique atmosphère de leurs œuvres. Le public et la critique apprécient la maîtrise et la maturité de ses interprétations. En 2004, « L’Hebdo » classe la pianiste parmi les « 50 personnalités qui font le Jura et le Jura bernois ». Elle participe la même année au « Forum des 100 personnalités qui font la Suisse romande ».

David Bismuth, piano

photo of David Bismuth, piano

Né en 1975, David Bismuth commence ses études musicales au Conservatoire National de Région de Nice où il obtient à l'âge de 14 ans un premier prix de piano à l'unanimité dans la classe de Catherine Collard.

Il entre alors au conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de Gabriel Tacchino puis de Brigitte Engerer où il obtient les premiers prix de piano et de musique de chambre à l'unanimité.

Il se perfectionne ensuite auprès de Monique Deschaussées, héritière directe d'Alfred Cortot et d'Edwin Fischer. Diplômé du Royal College of Music de Londres, demi-finaliste au Young Concert Artists Audition à New-York, David Bismuth reçoit notamment les conseils de Gyorgy Sebok, Paul Badura Skoda, Jean-Yves Thibaudet.

David Bismuth est invité en résidence au festival de La Roque d'Anthéron, au festival Chopin de Bagatelle à Paris, au festival du Comminges avec le Quatuor Parisii, au festival Piano aux Jacobins, à Salzbourg (Mozarteum), au festival d'Orford au Canada.

Il est également invité par l'orchestre national du Capitole de Toulouse à la Halle aux Grains (direction Fayçal Karaoui) et l'orchestre régional de Cannes (direction Philippe Bender). David Bismuth se produit régulièrement en récital en France et à l'étranger : Paris, Monte-Carlo, Toulouse, Nice, Paris, Tours, Orléans, Cannes, Chartres, Perpignan, Espagne, Maroc, Autriche etc.

En janvier 2001, Piano Magazine lui consacre une interview ainsi que la diffusion d'un CD exclusif. Il est ensuite invité sur France2 à l'émission des mots de minuit. Au cours de la saison 2002-2003, David Bismuth se produit notamment en quintette à la Halle aux Grains de Toulouse avec les solistes de l'orchestre national du Capitole, aux Invalides à Paris, et au musée des Abattoirs dans le cadre de Piano aux Jacobins (juin 2003).

Fin 2006, il publie l'album Dukas-Debussy et sort Jean-Sébastien B.A.C.H.ianas et Transcriptions en 2009 (Ameson). Il fait également ses débuts avec l'Orchestre National de France au Théâtre du Châtelet.

Alexandra Conunova, violon

photo of Alexandra Conunova, violon

Lauréate de la Swiss Global Artisitic Foundation, Alexandra Conunova-Dumortier est née à Chisinau (Moldavie). À la fin de ses études musicales, elle entre dans la classe de Petru Munteanu à Rostock et suit les cours d’autres maîtres réputés dont Igor Oistrach, Boris Kuschnir ou Igor Ozim avant de poursuivre sa formation à Hanovre avec K. Wegrzyn. Lauréate de nombreux concours, – Kloster Schöntal, Henri Marteau, Jampolsky, Tibor Varga-, elle est invitée dans divers festivals: Festspiele Mecklenburg-Vorpommern, Festival Radio-France, Violine Junge Meister... En 2009, elle enregistre son premier CD, des quintettes de Brahms et de Mozart, avec le Quatuor Conunova et le clarinettiste Heiner Schindler.

Alexandra a joué comme soliste dans divers orchestres européens: Hofer Symphonikern, Hermitage Orchestra St.Petersburg, Radio Philharmonic Iasi, State Philharmonic Belorus, Nord Deutsche Philarmonie Rostock. Pour la saison prochaine, son programme comporte une tournée en Hollande, un concert en soliste au Concertgebauw d’Amsterdam et un autre avec l’Orchestre Philharmo- nique Slovaque à Bratislava. Soliste de l’Orchestre Philharmonique de Chisinau à partir de 2008, cette jeune violoniste a été recrutée comme chef d’attaque à l’Orchestre de Chambre de Lausanne au printemps 2012.

Alexandra Conunova Dumortier joue un violon de Santo Seraphin (1735), généreusement prêté par la Deutsche Stiftung Musikleben de Hambourg.

Partenaires

SGAF logo
crescendO